Que prévoir pour un diner de Noël réussi ?

Noël est l’occasion de partager des instants forts et gourmands en famille. Pour préparer un dîner de Noël, encore faut-il prévoir un petit ou grand festin selon le nombre d’invités. Il s’agit au fait d’un événement assez stressant si on veut passer une soirée magique avec ses proches. Alors, que faut-il prévoir pour un dîner de Noël ? Voici nos conseils.

Dîner de Noël : bien choisir son menu

Source image : pixabay

Il s’agit d’une étape extrêmement délicate. D’un côté, il faut choisir un menu dont on sait bien préparer. D’un autre, il faut savoir gérer le timing et tenir compte du nombre d’invités. Lorsqu’on est à la fois le chef et l’équipe en cuisine, il faudrait s’y mettre tôt pour réussir son festin. Donc, pour le choix du menu, il y en a plein : des plats simples, des plats complexes, des plats garnis, des plats diététiques, des plats avec ou sans four…A vous de choisir ! 

Pour régaler ses invités, il est important de choisir un menu qui soit réellement fondamental. Tout est question de planning et d’organisation. Il faut alors faire une liste de préparation pour éviter le désordre. Pour réussir à bien préparer le repas, il est conseillé de :

  • S’y prendre en avance : ne pas préparer le repas au dernier moment.
  • Bien planifier sa cuisine.
  • Éviter d’en faire trop.
  • Limiter le nombre de préparations.
  • Prévoir le maximum de chose que l’on doit préparer en avance.
  • Choisir des préparations qui nécessitent une cuisson minute.
  • Éviter de multiplier les cuissons.

Quant aux idées de menus, il y en a plein, telles que : 

  • Entrée : Saint-Jacques à l’orange ou des ravioles de langoustine.
  • Plat : Dinde aux marrons traditionnelle ou filet de volaille en croûte d'herbes.
  • Accompagnement : un risotto aux cèpes ou des lasagnes aux champignons.
  • Dessert : sablés de Noël à la noix de coco ou une Bûche au chocolat – noisette.

Le choix des menus est vaste, mais cela dépend de votre créativité et de votre savoir-faire en cuisine. N’essayez pas de préparer des plats que vous ne maîtrisez pas. 

Dîner de Noël : le choix du vin

Eh oui, on n’oublie pas non plus le vin. Le choix n’est forcément pas évident, car il faudrait l’assortir au menu. Les vins doivent en effet accompagner le repas de Noël et doivent s’accorder aux plats mijotés. Notons que chaque type de plat se marie parfaitement avec certains vins. Si on prépare par exemple du foie gras, on évitera les vins liquoreux. Il faut alors renseigner sur le type de vin qui s’accorde bien à une dinde de Noël ou avec du saumon fumé ou des huîtres, etc. 

Bien souvent, au moment de l’achat des vins, le marchand peut donner des conseils sur les meilleurs accords vins/mets. Pensez donc à lui demander le meilleur breuvage qui accompagnera votre menu de Noël. 

Dîner de Noël : prévoir une journée de cuisine

Il n’est pas évident de tout préparer quand on est seule aux fourneaux. Cependant, si on a des enfants, il faudrait leur confier certaines tâches comme la préparation des ingrédients par exemple. En tout cas, pour préparer le dîner de Noël, il est conseillé de faire ses courses la veille et ensuite de planifier une journée entière en cuisine. Même si cela paraît stressant et épuisant, le résultat obtenu sera tout de même réconfortant et satisfaisant. Ainsi, pour réussir un dîner de Noël, il est important de savoir gérer le temps. Plus précisément, il faut : 

  • Faire une check-list de choses à préparer en listant chaque étape du repas de Noël et en listant les préparations à prévoir pour chaque plat.
  • Organiser les préparations en sélectionnant les plats à faire à l’avance, et les plats à faire en dernière minute.
  • Vérifier tout le matériel et les ingrédients.
  • Déléguer des tâches moins complexes à sa famille : préparation des ingrédients, préparation de la salle à manger et du couvert…

Source image à la une : pixabay