Pourquoi la beauté nous fascine ?

Classé dans : Beauté | 0

La beauté nous fascine, et ce, quelle que soit sa forme. Tout le monde peut avoir sa propre perception de la beauté. C’est un terme dont le sens est largement étendu. Il est alors important de bien saisir le sens propre et large de la beauté afin de connaître la raison pour laquelle elle nous fascine autant. Faisons le point.

La beauté : de la sensation au jugement

source image : Freepik

La beauté fait référence à ce qui est « beau ». Elle peut être prise en deux sens :

  • Au sens large, la beauté procure un plaisir esthétique.
  • Au sens plus court, la beauté est synonyme d’harmonie.

La beauté a donc une valeur esthétique qui commence par une sensation pour devenir ensuite un jugement. En admirant par exemple un paysage somptueux, cela fait naître en nous une sensation de beauté. Ensuite, après cette observation et la sensation que l’on perçoit, on juge par la suite que c’est une beauté.

Le beau est une expérience vitale, une expérience esthétique.  Mais sans pour autant entrer dans l’univers de la philosophie autour de la beauté, sachez que ce terme prend tout son sens lorsqu’on est face à une œuvre d’art ou à un chef-d’œuvre créé par la nature.

On peut donc qualifier plusieurs réalités de « belles » comme :

  • Les êtres vivants (une femme par exemple).
  • Le corps et les visages.
  • Les palais.
  • Les tableaux.
  • Les poèmes.
  • Les paysages.
  • Les œuvres artistiques et musicales.

Aussi, il faut donc préciser que la beauté est née d’une sensation. C’est cette sensation qui fait éveiller deux de nos cinq sens provoquant ainsi l’expérience du beau. Les sens de la vue et de l’ouïe ont ensuite engendré en nous :

  • Les arts : peinture, dessin, musique, chant…
  • Les goûts.
  • Les contacts.
  • Les odeurs.

Enfin, il convient de préciser que les sensations agréables engendrées par le beau ne définissent pas réellement la beauté. Elle n’apporte pas en effet l’agréable, mais plutôt l’admiration et le ravissement. 

La perception de la beauté

La beauté peut avoir plusieurs formes. On peut donc évoquer :

  • La beauté plastique des corps.
  • La beauté supérieure.
  • La beauté idéelle de l’intentionnalité.

On a déjà su que si la beauté nous fascine, c’est grâce à notre sensation, plus précisément à nos deux sens notamment la vue et l’ouïe.

L’esthétique renvoie donc au monde des sensations et le terme « beau » désigne le plaisir. La beauté est donc une sensation agréable que l’on éprouve et qui suscite en nous le ravissement et l’admiration. « Quelle beauté » ! On utilise souvent cette expression lorsqu’on admire une belle femme, un beau coucher de soleil, un beau paysage ou une belle plage.

La beauté peut donc être perçue au sens plus large du terme et on l’utilise pour exprimer son admiration pour une œuvre d’art ou une nature somptueuse.

La beauté : à la fois mystérieuse, intellectuelle et sensuelle

Si la beauté nous fascine autant, c’est parce qu’elle provoque en nous de l’émotion et des sensations, mais aussi un plaisir bizarre. La beauté a le pouvoir :

  • D’allier notre cerveau à notre corps.
  • De nous réconcilier avec nous-mêmes.
  • De nous réconcilier avec les autres.

Aussi, on est sensible à la beauté et pas nous, mais les autres également. Aussi, l’expérience esthétique éveille en chacun de nous un plaisir et un bonheur partagés.

La beauté nous donne donc du plaisir étrange qui nous nourrit et qui grandit à son contact.

Enfin, il convient de préciser que la beauté n’a rien à voir avec la perfection. C’est une sensation que l’on éprouve après avoir admiré une personne, l’intérieur d’une maison, des jolies photos ou des paysages à couper le souffle. Une beauté n’est certainement pas parfaite, mais un éclat du vrai et peut aussi venir d’une disposition personnelle.

Source image à la une : Freepik