Cure pour cheveux : les meilleurs moments pour la réaliser

Classé dans : Beauté | 0

Efficace pour redonner de la brillance et de la solidité aux cheveux fatigués, la cure de vitamines et de minéraux est encore plus intéressante si elle est réalisée au bon moment. Selon votre profil, voici les situations les plus adaptées pour faire une cure pour cheveux.

L’automne, la saison idéale pour prendre soin de ses cheveux

Pendant l’été, le soleil exerce une influence très positive sur les cheveux. Il stimule leur croissance en boostant les hormones responsables de la pousse capillaire. En effet, la chaleur du corps accélère la circulation du sang, ce qui entraine une oxygénation favorable des racines des cheveux. La kératine est produite en abondance, les cheveux paraissent plus éclatants et poussent plus vite.

Lorsque l’automne arrive, cet effet positif est en quelque sorte annulé. Les cheveux qui ont atteint leur âge limite tombent alors, ainsi que ceux qui ont été fragilisés par le soleil ou par les produits utilisés pendant l’été, et qui ne bénéficient plus de l’abondance de kératine. Il n’est pas rare de perdre ses cheveux par poignées à cette période de l’année.

C’est pour cette raison qu’il est conseillé de réaliser une cure pour cheveux à la fin de l’été, lorsque l’exposition solaire n’est plus suffisante et que les cheveux tombent de façon plus importante qu’habituellement. Vous pouvez aussi commencer à prendre des gummies pour les cheveux un peu en amont de cette situation, pour soutenir la réparation des cheveux abimés et améliorer la repousse des cheveux qui vont tomber.

Pourquoi commencer une cure pour cheveux au printemps ?

L’hiver n’est pas tendre avec les cheveux. Le froid, la sècheresse, le manque de vitamines dans l’alimentation ont un impact assez négatif sur la qualité de la fibre capillaire. Au printemps, pour redonner de l’éclat et de la croissance à une chevelure fatiguée, il est intéressant d’opter pour des compléments alimentaires à base de zinc, de sélénium ou d’autres minéraux et oligo-éléments. Ces compléments agiront à la fois sur les cheveux, mais aussi sur les ongles et la peau fragilisés par la saison hivernale.

Redonner de l’éclat aux cheveux après une grossesse

Pendant votre grossesse, vous arboriez une chevelure luxuriante et robuste. Ce sont les hormones produites lorsque la femme est enceinte, les œstrogènes, qui participent à accélérer la croissance des cheveux et à leur donner cet aspect brillant. Malheureusement, quelques semaines après l’accouchement, la baisse des hormones, la fatigue et les possibles carences de la femme qui allaite ont un effet inverse. Il n’est pas rare que les femmes ayant accouché récemment récoltent des poignées entières de cheveux sur leur oreiller ou sur leur brosse.

Une cure pour cheveux participe à redonner de la force, de la brillance et de la souplesse à la chevelure de la jeune maman. Attention toutefois si vous allaitez, veillez à vérifier que le complément alimentaire est bien compatible avec le fait de donner votre lait à votre enfant.

Une cure pour cheveux contre le stress ou la maladie

Il est certaines situations de la vie qui provoquent une dégradation directe de la qualité de la chevelure. C’est par exemple le cas pendant les périodes de stress (examens, vie professionnelle intense, bouleversements personnels), de fatigue (à la suite d’un régime, d’insomnies, d’angoisses) ou lors des périodes de maladie.

Faire une cure pour cheveux à ce moment peut être une étape pour aller mieux en prenant soin de soi, de sa féminité et de son corps. Si vous suivez un traitement médical, prenez d’abord l’avis de votre médecin référent avant de vous complémenter. Si vous savez par avance que vous allez connaitre un stress important, vous pouvez aussi débuter la cure de façon précoce.

Source image : pexels.com