Comment faire pour être plus bavard ?

Classé dans : Non classé | 0

Être plus bavard revient à dire qu’on possède une parfaite aisance relationnelle. Certaines personnes ont un caractère timide. Or, la timidité ne fait pas avancer. Bien au contraire, elle reste un frein pour la plupart des personnes qui souhaitent monter plus haut.
Un salarié ne peut jamais devenir directeur s’il n’a pas de l’audace ou s’il est moins bavard. Comment être plus bavard ? Les conseils. 

Être plus bavard : une lutte contre soi

Il existe différentes luttes que l’on fait dans sa vie : 

  • On lutte contre les autres.
  • On lutte contre la pauvreté.
  • On lutte contre les maladies.
  • On lutte contre le froid ou la chaleur.
  • Mais on lutte aussi contre « soi-même ».

Être plus bavard fait partie des objectifs à atteindre. Il s’agit d’une fin en soi et que l’on doit absolument surpasser pour qu’on puisse enfin : 

  • Intégrer une communauté.
  • Se socialiser.
  • Participer à des débats.
  • Sensibiliser les autres.
  • Favoriser les changements.
  • Avoir une bonne aisance relationnelle.
  • Oser affronter un grand public.
  • Monter les échelons.

Être plus bavard : rompre avec l’isolement

Source image : pixabay

Pour être plus bavard, il ne faut pas hésiter à participer à un sujet de conversation. On fait le premier pas et on s’ouvre au monde qui l’entoure. Il faut plus précisément « rompre avec l’isolement ». 

La timidité peut avoir des conséquences sur son métier et sur ses autres responsabilités au quotidien. On a besoin de rompre avec la timidité pour pouvoir contester un sujet ou pour dire non quand la situation l’oblige. Certaines personnes profitent souvent de cette faiblesse pour nous faire du tort. Il est alors important d’être plus bavard :

  • En se rapprochant des autres.
  • En prenant régulièrement la parole.
  • En démarrant la conversation.
  • En s’entraînant à parler.

La prise de parole est la meilleure façon de devenir plus bavard sans pour autant devenir « un moulin à parole ». Pour réussir, on pratique ce qu’on va dire : 

  • Répéter ce qu’on va dire devant le miroir.
  • Parler à voix haute.
  • Se rappeler de la première chose à dire.

L’entraînement aidera en effet la conversation  à se sentir beaucoup plus naturelle. 

Pour la pratique, il faut que ça soit spécifique au défi que l’on souhaite relever. Si on assiste à une réunion, les conversations pratiques doivent se concentrer sur le thème de la réunion et sur les sujets de débat. La pratique est donc une aide pour être plus bavard quand la situation l’oblige à l’être. 

Être plus bavard : se concentrer sur son interlocuteur

Pour ne plus être timide, il ne faut plus se concentrer sur ses sentiments et sur soi-même. En général, la timidité prend le dessus lorsqu’on prête davantage attention à ce que l’autre le perçoit lorsqu’on prend la parole. Pour faire face à cela, mieux vaut se focaliser sur ce que l’autre dit ou sur ce qui se passe autour de soi. Plus on écoute l’autre, plus on oublie qu’on est timide ou qu’on est moins bavard. Si on pense trop à sa faiblesse, on ne parvient pas à faire grand-chose dans la vie. 

Être plus bavard : choisir d’être le premier à prendre la parole

Pour être plus bavard et éviter le trac, il est conseillé de prendre la parole en premier. On essaie d’entrer dans la conversation dans les 10 premières minutes

En se lançant tôt dans la conversation, on sera moins susceptible de grimper ou bien de sortir d’une situation de groupe. 

Enfin, pour être beaucoup plus audacieux, il est conseillé : 

  • De s’ouvrir aux autres en participant à des ateliers ou à des conférences.
  • De s’exprimer en toute liberté en disant ce qu’on pense d’un sujet.
  • De se focaliser sur le sujet de conversation plutôt que sur sa timidité ou sur sa peur.

Parlez par exemple des tendances déco, sujet qui passionne toujours.

Source image à la une : pixabay